Rechercher

Guide : PER, Multicouche ou cuivre ? Comment bien choisir ?

Que vous prévoyez de vous lancer vous même dans la plomberie de votre maison, ou que vous fassiez appel à un artisan, il est important de connaître les avantages et les inconvénients de chaque matériaux. Pas de panique, je suis là pour vous aider à faire le point.



Le Cuivre :

Un matériau qui a fait ses preuves. Vous n'avez pas de doute à avoir, si vous faites votre installation en cuivre, elle durera très longtemps (si bien sûr les règles de l'art sont respectées, mais ça, c'est un autre sujet...).


Il est généralement facilement réparable en cas de fuite, sans avoir à remplacer toute la canalisation.


Il a également des propriétés intéressantes, en particulier le fait de limiter naturellement la propagation des germes, et ça, c'est plutôt bien non ?


Autre avantage : si vous tuyauteries sont apparentes, et si c'est bien fait, le cuivre est très esthétique.


Si le cuivre se fait de plus en plus rare, ce n'est pas parce qu'il est dépassé, mais c'est à cause de son prix élevé. Le matériau en lui même et plus cher, et la mise en oeuvre est aussi généralement plus chère, car elle demande plus de temps et de compétences (usage d'un chalumeau, de décapant, de baguettes de brasures, etc...).


A noter également qu'un devis pour une installation au cuivre sera valable moins longtemps, car le prix du cuivre peu beaucoup varier en fonction du cours du métal.


Le PER :

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, utiliser des tubes en "plastique" (Polyéthylène réticulé, soyons précis !), n'est pas une idée nouvelle, puisque le PER existe depuis 1972. Donc on a quand même un peu de recul, et c'est plutôt rassurant.


Le PER est le nouveau standard dans les maisons neuves. Il n'est pas cher et permet une installation beaucoup plus simple et plus rapide. On parle d'une durée de vie d'environ 50 ans pour le PER, si il est posé dans de bonnes conditions.


Si vous l'utilisez en chauffage, vérifiez que le PER qui sera utilisé est bien étanche à l'oxygène (un peu plus cher, forcément...), sinon des boues se formeront dans votre réseau avec le temps.

Attention par contre. Il n'aime ni les UV, ni le gel, et a la méchante tendance à beauuuucoup se dilater : donc prudence dans son installation !


Certains se posent la question de l'effet sur la santé de la consommation d'eau qui transite par des canalisations en PER. Bon déjà, sachez qu'aujourd'hui, le réseau de votre ville est certainement déjà en plastique (PEHD), au moins en partie... Mais la question reste intéressante et importante. Malheureusement, je ne suis que plombier, pas chercheur ni médecin, donc je ne pourrais vous apporter que le fruit de mes petites recherches. J'ai découvert qu'il existait une étude Norvégienne* démontrant que boire de l'eau acheminée via des tuyaux en PER serait sans risque pour la santé, et ne serait pas cancérigène. Bon, après il faut aussi prendre en compte la qualité de l'eau par chez vous avant d'en avaler des litres, mais ça c'est une autre histoire...



Le Multicouche :

Ah le multicouche ! La nouveauté... l'avenir de la plomberie ? Peut-être. Il a plein d'avantages, mais comme ses deux cousins, il n'est pas parfait !


Plus cher que le PER, il reste beaucoup moins cher que le cuivre. Il se dilate beaucoup moins, se travaille très facilement.


Il est complètement étanche à l'oxygène, donc moins de boue dans les tuyaux de chauffage. Il craint beaucoup moins le gel que le PER, car il comprend une fine couche d'isolant dans parmi ses "multi" couches.


On peut l'utiliser en apparent, et les moins courageux d'entre vous noterons qu'il est déjà blanc ! Pas besoin de le peindre donc.


Le négatif maintenant : Il est facilement malléable. C'est son avantage, et son défaut. Je vous donne un exemple, ce sera plus clair : Vous êtes fier de vos beaux tuyaux tout blanc posés en plinthe. Du beau boulot, c'est magnifique... Viens votre petit neveu sur sa voiture de Oui-Oui en plastique, qui a envie de se faire un rallye autour de votre salle à manger. Et là ... BIM... il fonce dans vos beaux tuyaux. Tout de suite, ils sont beaucoup moins droits ! (Vous pourrez toujours les reformer, mais bon...).


Autrement, c'est vraiment un super compromis et un produit que j'aime beaucoup travailler personnellement !


CONCLUSION !

Enfin ! Merci d'avoir lu jusque là !! Il y a beaucoup à dire. J'espère que ça aide un peu en tout cas. Si vous voulez en savoir plus, vous trouverez des tas d'articles et vidéos sur le sujet, et vous verrez qu'il y a aussi beaucoup d'avis différents. J'ai essayé de faire une synthèse objective.


Si vous le souhaitez, vous pouvez m'envoyer un petit message, et je vous enverrai un petit tableau qui fait le récap' de tout ça.


A bientôt !


Votre plombier,


Jonathan


*https://www.sciencedaily.com/releases/2011/11/111108132905.htm

16 vues0 commentaire